Voyage en Éthiopie, Nil Bleu

L’Éthiopie est un pays très particulier. Il est doté d’une richesse historique incroyable. D’ailleurs, le pays de la reine de Saba fut l’une des premières terres chrétiennes et est reconnu comme le cœur du Monde. En explorant ses nombreuses régions, de nombreux trésors se dévoilent au fur et à mesure qu’on se lance dans l’aventure à l’intérieur des terres. En plus de ces merveilles, les paysages éthiopiens sont d’une diversité incroyable, sans parler de sites singuliers comme les chutes du Nil bleu. Une escapade vers ce petit joyau sera une aventure inoubliable.

Voyage en Éthiopie

Les chutes du Nil Bleu, une aventure au cœur des larmes de Dieu

Tout d’abord, le Nil bleu est le plus grand fleuve d’Éthiopie. Il prend sa source au Lac Tana avant de traverser le pays sur une distance d’environ 800 kilomètres. Les chutes légendaires du Nil Bleu font partie des trésors à découvrir dans cette partie du pays. Pour rejoindre le site, la ville de Bahar Dar est le point de départ idéal. Celle-ci est localisée sur les berges du lac Tana dans le nord-ouest du pays à une altitude de plus de 1 800 mètres. De là, les chutes ne sont plus qu’à une trentaine de kilomètres.

En poursuivant leur aventure, les visiteurs arriveront ébahis par la beauté de l’environnement aux alentours des chutes. Il s’agit de magnifiques cascades larges de 400 mètres qui se jettent dans le vide sur une hauteur de 45 mètres. Elles font partie des cascades les plus impressionnantes du continent. Avec leurs magnifiques arcs en ciel et les innombrables oiseaux exotiques peuplant les environs, les chutes du Nil Bleu feront le bonheur des amateurs de photographie. Si vous envisagez de partir en Éthiopie, il est donc intéressant de visiter les Chutes du Nil Bleu.

Une inoubliable aventure en Éthiopie à la découverte des paysages environnant les chutes

Le charme des chutes du Nil Bleu ne cesse de séduire les voyageurs passant par la région. Tout autour des cascades, le panorama est à couper le souffle. De par la puissance des chutes, les embruns s’éparpillent dans un rayon de plusieurs centaines de mètres permettant ainsi à la nature de s’épanouir en toute sérénité. L’atmosphère des lieux procure sans aucun doute une sensation de quiétude. En plus de la beauté du paysage, les alentours des chutes sont l’habitat de nombreuses espèces animales telles que l’autruche, le babouin gelada, le chacal du Simien, le bouquetin walia, l’antilope guib harnaché de Ménélik, et nombreuses autres espèces. À un kilomètre des cascades, il est possible de retrouver le pont en pierre de Tis Issat érigé par l’empereur Susenyos au 17e siècle.

Il s’agit d’un patrimoine historique singulier sachant qu’il est le plus ancien pont bien conservé du pays. À une trentaine de kilomètres des chutes, les voyageurs pourront retrouver un magnifique canyon appelé « le Grand Canyon de l’Afrique ». L’ensemble est à couper le souffle. C’est une étape particulièrement agréable. Le canyon est immense avec 600 km de long et 20 km de large. En explorant ce coin, l’on y admire plusieurs rivières qui se déversent dans la gorge du Nil Bleu. Le sol est couvert de couches de calcaire et de grès datant de plus de 150 millions d’années.